Upstream University
[ Anglais | Français ]

FSF Europe - Chapitre français - Rapport d'activité n°1

Le chapitre français de la FSF Europe a démarré ses activités le 12 avril, il y a un peu plus d'un mois. Nous avons travaillé dur pour lancer les activités de base qui nous permettront de mettre en oeuvre les buts de la FSF et de la FSF Europe : fournir du Logiciel Libre pour tout et tous, et protéger son existence quand elle est menacée.

Les premières tâches ont été de construire les infrastructures administrative et informationnelle. C'est une tâche sans fin, mais il faut bien commencer par quelque chose : une machine localisée en France qui est intégrée au projet GNU et une association à buts non lucratifs française.

Puis il a été nécessaire d'établir des relations de travail avec l'association française qui travaille depuis des années pour le mouvement Logiciel Libre en France : l'APRIL. La coopération entre organisations requiert une certaine dose de magie. Après deux séances de brainstorming, une exhibition, une fiesta et de nombreuses activités liées au projet GNU, la magie semble avoir opéré. Les membres d'APRIL se sentent appartenir au chapitre français de la FSF Europe (FSFE France) et les membres de la FSF France se sentent appartenir à l'APRIL. Une association française dédiée au Logiciel Libre dans l'Education, OFSET, vient de se rallier à la FSF Europe et nous espérons parvenir à la même symbiose. Le premier pas est toujours le plus difficile ; il est plus facile de suivre un bon exemple.

La coopération avec l'APRIL et OFSET n'était pas suffisante : nous devions être reconnus par le projet GNU comme agissant pour la Bonne Cause et avec un bon esprit de collaboration. Comme le projet GNU est constitué de nombreuses personnes, sans être réellement une organisation, c'était un véritable défi. Ce fut pourtant plus simple que d'établir de bonnes relations avec d'autres organisations. Dès que vous fournissez des ressources techniques (logiciel, administration système, publication Web), et que vous ne cassez rien, vous pouvez devenir un gnouveau GNU ;-) Nous avons défini un standard pour créer des sites Web basés sur XSLT et XHTML de sorte qu'il puisse être utilisé sur www.gnu.org et contribuer fortement à savannah.gnu.org. Comme vous le savez tous, contribuer à quelque chose que vous n'utilisez pas vous-même aboutit souvent à de mauvais résultats. C'est pour cela que nous avons basé toute l'infrastructure nécessaire aux activités du chapitre français sur des ressources GNU, en utilisant quotidiennement CVS (pour les sources et le HTML), le DNS et Savannah. Ainsi, nous ne pouvons plus nous séparer du projet GNU et nous l'aiderons donc toujours à grandir et se maintenir à jour.

Je pense que nous nous en sommes bien tirés sur ce sujet délicat. Un nouveau venu peut facilement être rejeté s'il commence à agir dans un sens que les anciens n'aiment pas. Bien que la FSF Europe porte un peu de la gloire de la FSF, grâce à son nom, elle est incontestablement une nouvelle venue en Europe. Comme notre plus grande force est d'être unis, tout rejet que nous aurions suscité de la part de la communauté Logiciel Libre en France aurait été un handicap majeur. Je perçois l'attitude de coopération et l'enthousiasme qui éclaire les projets communs à l'APRIL, OFSET, la FSF Europe et GNU comme la plus grande réussite de ce premier mois d'existence. Il y a peut-être, bien sûr, quelques personnes mécontentes, mais jusqu'ici elles ne se sont pas exprimées ;-)

La preuve d'une attitude coopérative ne se fait pas par la parole, mais seulement par les actes. Ce n'est qu'ensuite qu'on peut rationnaliser les actions, et conclures qu'elles ont été conduites de façon coopérative ou pas. La suite de ce document est un simple rapport des actions impulsées ou relancées par la FSF Europe en France. Je n'oublie pas les nombreux acteurs du Logiciel Libre qui vivent en France : de nombreux développeurs Debian, l'auteur de TeXmacs, le traducteur de la philosophie GNU en français, et de nombreux autres. La FSF Europe n'est pas liée à chacun d'entre eux, et ils n'ont pas attendu la FSF Europe pour s'occuper de leur propre jardin dans l'univers du Logiciel Libre. La FSF Europe est maintenant ici, en France, s'ils ont besoin d'elle. Mais j'espère sincèrement que le mouvement Logiciel Libre sera toujours assez vivace pour que la FSF Europe ne soit jamais capable de dénombrer ses cellules.

Projets

Traduction de la GNU GPL en français.

Pilotée par Mélanie qui a démarré ce travail début 2001, quand RMS lui a demandé une traduction officielle de la GPL en français. Elle est maintenant soutenue par l'APRIL, la FSF Europe et le CNRS, sous la coordination de Frédéric. Des discussions ont démarré avec Georg et le CNRS pour lancer un effort similaire en Allemagne et dans d'autres pays européens.

Volontaires : Mélanie Clément-Fontaine, Benjamin Drieu, Frédéric Couchet, Olivier Berger, Sebastien Blondeel, Loïc Dachary, Till Jaeger, Axel Metzger, Jan Polcher.

Les quatre libertés

Un petit questionnaire, où les gens qui citent les quatre libertés fondamentales du Logiciel Libre sont listés sur les pages de la FSF Europe. Après le déluge de réponses initial, 84 personnes sont listées. Un concept simple et efficace, amusant pendant les manifestations, et conçu afin de permettre à tout le monde de s'exprimer sur la liberté et la philosophie.

Volontaires : Raphaël Rousseau, Loïc Dachary.

GNU help desk

Fournir de l'aide aux GNU (ou futurs GNU) sur divers sujets, tels l'intégration dans le projet GNU, la gestion des listes de diffusion, les usages, l'obtention d'un compte, etc. Pour l'instant, 3 développeurs se sont spontanément déclarés intéressés. Nous prévoyons d'organiser quelques rencontres coviviales pour en parler et créer une communauté de proximité.

Volontaire : Loïc Dachary.

Technopole Logiciel Libre

Un lieu où les sociétés dédiées au Logiciel Libre seront hébergées et soutenues durant leur croissance, principalement financé par le gouvernement français. Nous avons noué de bons contacts avec elles, et allons les aider à intégrer le mouvement Logiciel Libre. Le but est que la FSF Europe n'aura pas à fournir d'assistance, et que les sociétés créées dans la Technopole soient philosophiquement et techniquement intégrées au mouvement Logiciel Libre dès leur naissance.

Volontaires : Frédéric Couchet, Loïc Dachary

Savannah et l'Europe

Nous avons contacté deux projets (PeCoVall, pure/source) qui lancent un effort similaire à Savannah avec de légères différences. Le premier contact n'a eu lieu que la semaine dernière mais nous avons déjà eu une longue discussion pour savoir comment partager les efforts et les ressources. Cela épargnerait beaucoup de temps et d'effort à chacun, tout en donnant une dimension supplémentaire à une plate-forme de développement gérée coopérativement. Que ce soit Savannah, ou qu'elle soit connue sous un autre nom, l'essentiel est que cette plate-forme implémente une méthodologie de travail coopératif, et soit dédiée au Logiciel Libre, et change ainsi le monde que nous connaissons comme SourceForge l'a fait à son apparition.

Volontaires : Loïc Dachary, Raphaël Rousseau, Christian Bac.

projet GNU

Savannah

Un clone de SourceForge dédié au projet GNU et à tous les projets Logiciel Libre. Ce projet a démarré il y a un an et la première version utilisable a été disponible en janvier 2001. Les développeurs les plus actifs de Savannah jusqu'à maintenant sont en France et au Portugal, et le potentiel de dynamique entre Savannah et la FSF Europe est énorme.

Les membres d'APRIL ont répondu au besoin de nouveau matériel. En se joingnant à l'effort d'APRIL, la FSF Europe a fourni un ensemble d'équipements neufs (machine bipro, commutateur, onduleur) au projet GNU. La machine est en cours d'installation cette semaine.

Volontaires : Loïc Dachary, Jaime Villate, Guillaume Morin, Jeff Bailey, Gordon Matzigkeit, Richard M. Stallman.

Evvénements et promotion

FUD Microsoft

Le porte-parole de Microsoft a fait une réponse aux déclarations de Craig Mundie. Nous avons répondu vigoureusement dans un journal en ligne français.

Unisys étudie le Logiciel Libre

La Commission Européenne a chargé Unisys de produire un rapport sur le Logiciel Libre, ses coûts et ses avantages. L'étude souffre d'un manque de participation de personnes impliquées dans le mouvement Logiciel Libre et la FSF Europe offre son aide pour rattraper cela.

Une erreur de Borland

Borland a listé par erreur la Free Software Foundation comme partenaire du logiciel Kylix. L'erreur a été réparée en trois heures. Une discussion intéressante s'en est suivie sur la politique de Logiciels Libres de Borland. Elle continue, et de plus en plus de monde y participe.

Le Journal du Net

La FSF Europe a interviewé un journaliste, tout en étant interviewée. Bien que surpris, le journaliste a été satisfait du résultat. Il nous a envoyé le texte pour relecture avant publication et a corrigé toutes les erreurs que nous lui avons signalées. Il a promis de changer le nom de la section Open Source de la publication en ligne en Logiciel Libre... aujourd'hui.

Libre et Vie Locale

La semaine dernière, la FSF Europe et l'APRIL ont tenu un stand et une présentation pendant la manifestation Libre et Vie Locale à Brest. Notre présence à cet événement avait été organisée par l'APRIL, comme d'habitude.

Libre en Fête

Quatre jours et trois nuits pour célébrer la liberté et le Logiciel Libre en mars 2002. La FSF Europe y sera, bien sûr. Comme c'est un projet APRIL, il utilise les ressources techniques GNU.

Volontaires : Pascal Desroche, Rodolphe Quiédeville.

Infrastructure de l'information

Standards Web

Nous avons imaginé, testé, débugué et nous utilisons tous les jours un standard pour séparer la présentation Web du contenu, tout en respectant les contraintes de www.gnu.org. Après quelques semaines d'utilisation, il marche bien, il est assez facile à comprendre pour que les nouveaux volontaires n'aient pas à lire de documentation avant quoi que ce soit, et, le plus important, il est intuitif. Nous n'avons trouvé aucun problème qui devrait être réglé mais qui ne l'est pas.

Volontaires : Jaime Villate, Paul Vischer, Loïc Dachary, Richard M. Stallman

Sysadmin

Nous avons suivi le Guide d'Administration du système GNU pour installer la machine France, afin qu'elle puisse être acceptée en tant que nouvelle machine GNU. Elle sera utilisée comme serveur de nom secondaire pour les domaines GNU. Les comptes sur la machine sont gérés via un projet Savannah dédié à cet usage, ce qui simplifie grandement la gestion des comptes. Les volontaires qui gèrent les comptes sur les machines GNU ont commencé à utiliser la même méthode peu après.

Volontaires : Rodolphe Quiédeville, Joel N. Weber II, Vincent Archer, Frédéric Couchet, Loïc Dachary.

Contact Database

Le partage d'un même format de stockage pour les bases de contacts est une nécessité. Aucun doute là dessus. La FSF, la FSF Europe et l'APRIL ont plus ou moins décidé d'utiliser vCard à cet usage. Il y a eu de longues discussions, mais vCard semble avoir emporté le consensus. À présent, nous essayons tous de trouver les meilleurs outils pour gérer ces contacts. Certains aiment l'ASCII pur, d'autres utilisent emacs + gnus, et quelques-uns préfèrents les interfaces Web. Cela progresse lentement, mais devra être résolu avant la prochaine occasion de partager nos contacts. De ce point de vue, les FSF Awards 2001 ont été pénibles à organiser.

Une interface Web appelée Newt est en cours d'installation sur fsffrance.org, pour expérimentation. Elle pourrait même être la base de notre intranet sécurisé. Mais chaque chose en son temps ;-)

Volontaires : Bradley M. Kuhn, Florent Duval, Yan Babilliot, Cedric Valignat, Loïc Dachary.

SomeNews & LinuxFr.org

L'équivalent de slashdot en France, linuxfr.org, répond maintenant à l'alias gnulinuxfr.org :-) Plus important, il a remplacé la section Open Source de SomeNews par une section Logiciel Libre.

Les nouvelles de la FSF Europe en France sont affichées sur SomeNews. Nous avons l'autorisation de réutiliser la section GNU de gnulinuxfr.org et planetelibre.org ; à faire aussi tôt que possible. Nous utilisons RSS 0.91 pour le partage des nouvelles mais il a récemmenet disparu du site web de Netscape, et nous devrons bientôt soit passer à la version 1.00 avec sa mixture RDF, soit essayer le format XML IPTC.

Volontaires : Loïc Dachary, Olivier Berger, Florent Duval.

Travail administratif

Donations

Les donations de Français à la FSF Europe ou à la FSF, relayées par la FSF Europe, atteignent un total de 50 000 FF. Nous n'avons pas lancé de stratégie spécifique pour obtenir plus de dons. Tout le monde peut voir ce que nous faisons ; il est assez évident que nous acceptons les dons. Si quelqu'un veut aider financièrement la FSF Europe, c'est assez évident à faire.

Nous travaillons sur notre statut concernant la déductibilité des taxes, mais nous n'y sommes pas encore. Cela pourra prendre quelque temps.

Volontaires : Olivier Berger, Raphaël Rousseau, Frédéric Couchet, Loïc Dachary, Noémie, Cyril Bouthors.

Dons de matériel & et de services

Bien que nous n'ayons pas encore créé de page spécifique à cet effet, nous avons reçu de nombreux dons de matériels et de services (hébergement, conseil, etc.) En résumé, les possessions de la FSF Europe en France sont un serveur (PIII500, 512 Mo RAM, 30 Go disque), trois onduleurs (APC 1000), un portable (PII350, 128 Mo RAM, 6 Go disque), un hébergement à vie de nos bureaux par Lolix et un hébergement de nos machines par Nevrax.

Volontaires : Rodolphe Quiedeville, Olivier Lejade, Cyril Bouthors, Raphaël Rousseau , Frédéric Couchet, Loïc Dachary, Vincent Archer.

Loïc Dachary

 
Sections
Accueil
À propos
Contact
Projets
Upstream University
Gna!
Ferme GCC
Erasure Code Patent StreamScale
Contrats
Liens
April
FSF
   contact@fsffrance.org
Copyright (C) 2003-2011, FSF France, 12 boulevard Magenta, 75010 Paris, France
La reproduction exacte et la distribution intégrale de cet article sont permises sur n'importe quel support d'archivage, pourvu que cette notice soit préservée.
Le présent site a fait l'objet d'une déclaration a la CNIL sous le numéro 1134545. Conformément à la législation française en vigueur et plus particulièrement à la loi du 6 janvier 1978 Informatique et liberté, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, d'opposition et de suppression sur ces données que vous pouvez exercer en écrivant à l'adresse de courriel suivante contact@fsffrance.org ou au siège social de l'association.
 
Updated: $Date: 2003-02-28 16:16:22 +0100 (Fri, 28 Feb 2003) $ $Author: loic $